Afficher tous les 11 résultats

Filtres

Laveur d’air design 3-en-1 STADLER FORM, Robert

529,00
Un design superbe, une bonne efficacité et un air intérieur plus agréable : difficile de ne pas adopter Robert chez soi.
       

Laveur d’air STADLER FORM, George

299,00
Vous souffrez d'allergies aux pollens ou aux acariens et vous faites des crises d'asthme ? George est fait pour vous !
       

Purificateur d’air AIR & ME, Buldair

59,90
BULDAIR est le purificateur idéal pour les petits espaces
       

Purificateur d’air connecté AIR & ME, Lendou

249,90
Compatible avec les assistants Google Home et Alexa
       

Purificateur d’air DAIKIN, MC70L

484,00
Ce purificateur d’air allie design et efficacité.

Purificateur d’air STADLER FORM, Roger Little

289,00
Roger Little veille tout en douceur à ce que l’air dans votre maison et au bureau soit pur et sain
       

Purificateur d’air STADLER FORM, Viktor

299,00
Petit par sa taille, mais très grand par ses propriétés
       

Purificateur d’air SUPRA Divin’Air

92,40 83,15

SANTE ET BIEN ETRE

Divin’air va vous séduire aussi bien par son esthétisme que par ses fonctionnalités. Doté d’un filtre Hepa et Charbon actif ainsi que d’un ioniseur, il est la solution pour purifier votre intérieur. Avec lui, éliminez mauvaises odeurs, composés organiques et toutes particules polluantes pour prendre un vrai bol d’air frais en rentrant à la maison ! Sa position de vitesse intermédiaire plus silencieuse, vous permettra d’utiliser Divin’air la nuit.

Purificateur d’air SUPRA Exempl’air

229,20

LE NOUVEAU RÉFLEXE BIEN-ÊTRE

PURIFICATEURS

Pour éliminer la pollution de l’air intérieur de votre habitation, optez pour Exempl'Air, votre allié santé. Grâce à son design en rondeur, il s'adapte à votre pièce en subtilité, vous offrant ainsi une qualité d'air nettement supérieure.

■ Grande capacité de purification, 200m3/h : idéal pour les pièces de 25 à 30m2 ■ Lampe UV : permet de tuer plus de 97.6% des germes et des bactéries contenus dans l’air ■ Silencieux : comparable à des chuchotements

En moyenne, nous nous trouvons dans un endroit clos, principalement dans les logements, 80% de notre temps. Difficile de le croire, mais l’air intérieur est parfois plus pollué que l’air extérieur. En effet, on décèle à l’intérieur des traces de polluants se trouvant à l’extérieur auxquels s’ajoutent les polluants créés à l’intérieur des bâtiments. Ces derniers proviennent de plusieurs sources et sont plus ou moins nocifs pour nous, il convient donc de s’en préserver en purifiant notre air intérieur.

Quelles sont les sources de pollution intérieure ?

Les sources de pollution sont diverses et multiples, elles proviennent principalement des occupants et leurs activités, des équipements et des matériaux (construction, décoration, ameublement). Les polluants les plus courants sont d’ordre :

  • Chimique : le monoxyde de carbone (CO), les oxydes d’azote (NOx), le dioxyde de souffre (SO2), les composés organiques volatils et semivolatils.
    Ils proviennent généralement des appareils à combustion (chauffage, production d’eau chaude, gazinière, …), de la fumée de tabac, mais aussi des matériaux de construction et de décoration, du mobilier et des produits de traitement du bois, des insecticides, des produits de traitement des plantes et des animaux, des matières plastiques souples, des moquettes des panneaux de particules aggloméré, des peintures, colles, diluants, détachants et cosmétiques, …
  • Biologique : agents infectieux et allergènes. Il s’agit des légionelles, toxines bactériennes, moisissures, blattes, acariens, animaux domestiques.
  • Les particules et les fibres : elles proviennent de l’air extérieur (pollens, gaz d’échappement, fumées diverses…), des spores de moisissures, de la fumée de tabac, de la cuisson des aliments, des laines minérales ou végétales pour l’isolation, de l’amiante, des matériaux de couverture ou de revêtement, des canalisations et conduites, du textile.

Toute cette pollution représente évidemment un risque pour la santé et notamment pour les plus fragiles, les enfants, les femmes enceintes, les personnes âgées, certains malades (cardiaques, asthmatiques, bronchitiques, insuffisants respiratoires) sont particulièrement sensibles aux pollutions de l’air.

Le rôle et l’intérêt du purificateur d’air

Afin de réduire considérablement la quantité d’air pollué que nous respirons, l’utilisation d’un purificateur d’air (ou laveur d’air) est essentielle. Le purificateur d’air se présente sous la forme d’un appareil compacte, il s’utilise à l’intérieur d’un logement, de bureaux, magasins, entrepôts, … Son rôle est de diminuer la présence de particules nocives et d’allergènes dans l’air. Une grande majorité les éléments qui rend l’air intérieur vicié peuvent être capté par un purificateur d’air. Aussi bien les grosses particules comme les poils d’animaux que des polluants invisibles à l’œil nu.

Le principe de fonctionnement de cet appareil est assez simple. Le purificateur d’air aspire l’air présent dans le volume à traiter, cet air va alors passer au travers de plusieurs filtres et/ou éléments qui vont permettre à l’air de se décharger des particules nocives. Les différents niveaux de filtres vont se charger des particules correspondantes. Par exemple, le pré-filtre va stopper les poils d’animaux, les pollens, les poussières, … Le filtre HEPA va lui se charger des particules plus fines qui peuvent être des composants naturels (moisissures, champignons, …) ou chimiques (particules de diesel), … Les filtres à charbon actifs piègent principalement les mauvaises odeurs.

En fonction de la performance du purificateur d’air, celui-ci va être en mesure de traiter un volume d’air défini et de capter des particules de tailles plus ou moins petites.

Le volume d’air traité par le purificateur doit être calibré par rapport à la pièce dans lequel on souhaite le placer. Pour traiter en même temps un grand volume cloisonné comme une maison, un appartement ou des bureaux, il sera beaucoup plus efficace de positionner un dispositif dans chaque pièce.